Certification ATO - C'est parti !

publié le 31 mars 2013 à 22:42 par AC Redonnais
Le 8 avril 2013 entrera en vigueur en France, la nouvelle réglementation des pilotes d'avion et des organismes de formation.
Appelé "AIRCREW", cette réglementation amène de nombreux changements :
- suppression des licences de pilote nationales
- professionnalisation des organismes de formation
- formalisation de la gestion de la sécurité aéronautique
- standardisation de la formation
- remise en cause des caractéristiques de l'aviation générale française, ayant fait son succès depuis un siècle
- davantage de papier...

La caractéristique française est d'avoir autorisée depuis fort longtemps la formation de pilote privé au sein de structure associative loi 1901 fondée sur le bénévolat. Les instructeurs de ces associations ont les mêmes diplômes que les instructeurs des sociétés de formation aéronautique, mais leur passion aéronautique aidant, ils mettent leur temps libre à disposition des élèves-pilotes sans être rémunérés.
C'est pourquoi la France, à elle seule, représente plus de 40% des pilotes privés (c'est-à-dire qui n'en font pas leur métier) européens.

Comme dans tout changement, il faut tirer parti des points positifs et essayer d’œuvrer pour réduire les impacts des points négatifs.
Ce qui est lassant est de dépenser une énergie folle pour conserver le droit de faire ce que nous faisons depuis des dizaines d'année, en toute sécurité et pour le plaisir de tous. Par exemple, les baptêmes de l'air :
- dans un premier temps le législateur européen a décidé de supprimer les baptêmes de l'air
- dans un second temps, suite à la bronca française, de nous autoriser à les réaliser uniquement 4 jours par an !!!
- finalement, en ayant apporté les preuves que cette activité est bien gérée et qu'elle a une accidentologie extrèmement faible, nous sommes sur le point d'obtenir de pouvoir continuer, décision d'ici juin 2013...

Pour l'heure, les aéro-club français, dont celui de Redon, doivent se préparer à la certification ATO (Approved Training Organization).
Cette certification délivrée par la DGAC est indispensable pour nous permettre de continuer la formation de pilotes, et doit être obtenue au plus tard début 2015. Cela demandera pas mal d'efforts, mais ne devrait pas constituer une tâche insurmontable pour l'aéro-club redonnais.

Nous continuerons cette belle tradition de formation de nouveaux pilotes, ancrée dans le pays de redon depuis 1948.