Devenir instructeur

Etre instructeur, c'est détenir une qualification d'instructeur FI(A)  - Flight Instructor Aircraft.
En pratique cela nécessite plusieurs qualités :
  • Avoir du temps et consacrer une partie importante de ses loisirs à former des pilotes
    (Les cours ont généralement lieu le week-end)

  • Etre exigeant avec soi-même et avec les autres
    (Un instructeur n'enfreint pas les règles de l'air et doit montrer l'exemple)

  • S'informer des évolutions réglementaires
    (Vous êtes une référence dans l'aéro-club en la matière)

  • Réaliser les minimas requis vous permettant de proroger votre qualification d'instructeur de 3 ans, tous les 3 ans.
    Pour cela vous devez réaliser tous les 3 ans, 2 conditions parmi les 3 suivantes :
  1. Avoir réalisé 50 heures de vol d'instruction dans les 3 dernières années
  2. Avoir réalisé un stage de recyclage d'instructeur de 16h
  3. Avoir passé le test en vol d'instructeur avec un examinateur d'instructeur (FIE) - cette condition doit être réalisée au moins une fois tous les 6 ans.
  • Trouver un aéro-club dans lequel exercer votre qualification d'instructeur et correspondant à l'ambiance dans laquelle vous souhaitez passer une partie de vos loisirs.

  • Ne pas être rémunéré (plus de 90% des instructeurs en France sont bénévoles...) c'est l'une des principales différences avec les autres pays dans le monde et notamment en Europe, qui rend/maintient le coût du brevet abordable en France



Si vous détenez une licence de pilote privé, l'obtention de la qualification d'instructeur requiert :
  • avoir au moins 20 ans et un minimum de 200 heures de vol
  • passer un examen théorique PPL avec une moyenne de 75% minimum sur chacun des 5 modules, et de 90% sur l'ensemble de l'examen
  • réaliser une formation théorique complémentaire de 4 jours
  • passer avec un succès un test en vol pour pouvoir se présenter à la formation pratique
  • suivre une formation d'instructeur (module de 5 semaines de formation), comprenant :
  1. des cours au sol sur la pédagogie, les facteurs humains
  2. des cours au sol et en vol sur la formation de pilote privé
  3. des cours en simulateur
  4. des vols de voltige aérienne
  5. des cours sur la gestion des risques (lorsqu'un instructeur forme un pilote, il fait aussi découvrir les limites du domaine de vol de l'avion. Ces cours nécessitent la maîtrise d'un certain nombres de risques : décrochage, vrille, virage engagé, VSV, ...)
  • passer l'examen de qualification d'instructeur comprenant :
  1. un briefing court d'une leçon du manuel de formation PPL (l'examinateur jouant le rôle de l'élève pilote)
  2. un briefing long (45 minutes) sur un thème fourni
  3. un test en vol où vous devez démontrer votre capacité à former un élève en vol, en assurant la sécurité et le respect de la réglementation
  4. un test en vol pour démontrer votre maîtrise précise de l'avion