Bilan de gestion de l'année 2010

publié le 19 janv. 2011 à 10:12 par AC Redonnais   [ mis à jour : 19 janv. 2011 à 11:19 ]
Début janvier, l'Aéro-Club Redonnais a présenté les résultats de sa gestion de l'aérodrome pour l'année 2010 au Syndicat Mixte propriétaire.

Les points principaux exposés concernent :
  • la nette augmentation de l'activité aéronautique de l'aérodrome
  • l'augmentation des taxes aéronautiques collectées, permettant de réduire les besoins de financement par le Syndicat Mixte
  • des coûts d'entretien réduits sur l'année, principalement dans l'attente de la fin des travaux de la 4 voies
Le Syndicat Mixte a approuvé les comptes gestionnaire de l'année 2010 et le projet de budget pour l'année 2011.
Cette année 2011 sera marquée par :
  • des travaux de mise aux normes aéronautiques et d'accès au public
  • la rénovation des dispositifs d'accueil du public (parking et bâtiment administratif)
  • la fin des travaux de la 4 voies, avec notamment la création d'une route dédiée à l'aérodrome longeant la voie rapide jusqu'à l'échangeur de Ste Marie

Suite à une évolution de la réglementation, il ne sera finalement pas nécessaire d'effectuer des travaux de mise aux normes de la station essence, celle-ci répondant déjà aux exigences minimales imposées (double parois, dispositif de détection de fuite, ...).

L'analyse détaillée des comptes a permis d'approuver la proposition de l'aéro-club redonnais, de ne plus faire payer de taxe d'atterrissage aux aéronefs de loisir, de passage sur l'aérodrome de Redon. Le montant total des taxes collectées à ce titre étant très faible, cette taxe constitue plutôt un frein au tourisme aéronautique dans le pays de Redon.

Le Syndicat Mixte s'est félicité de ces bons résultats et de l'excellente progression de l'activité du principal utilisateur de la plate-forme, à savoir l'aéro-club redonnais.
La gestion de l'aérodrome de redon est désormais assainie. Les jeunes viennent désormais en nombre sur l'aérodrome qui remplie ainsi une de ses missions essentielle à savoir de faire découvrir l'aéronautique au plus grand nombre.