Sécurité - Limiter les intrusions en espace aérien contrôlé

publié le 1 nov. 2017 à 23:12 par AC Redonnais   [ mis à jour : 1 nov. 2017 à 23:13 ]
Les vols VFR sont parfaitement en droit de pénétrer les espaces aériens contrôlés à condition d'avoir reçu une clairance d'entrée du contrôleur de cet espace.
Les intrusions, aéronefs pénétrant sans cette clairance, sont régulières et l'objectif commun doit être de les réduire autant que possible.

Le DGAC a édité (cf document ci-dessous) un petit fascicule à destination des pilotes pour les sensibiliser à cet objectif : les 10 règles du VFR.
On appréciera aussi le coup de crayon du dessinateur !

  1. Planifier votre vol
  2. La charge du pilote augmente rapidement en mauvaises conditions météo
  3. Appeler le service du contrôle approprié en avance
  4. Gardez à l'esprit qu'une clairance de transit n'est pas toujours possible
  5. Demander une assistance
  6. Employer une phraséologie conforme (on rappelle qu'elle a changé un peu depuis le 12 octobre 2017)
  7. Ayez conscience que le contrôleur peut être occupé même s'il ne parle pas à la radio
  8. "Stand-by" ne constitue pas une clairance d'entrée. Vous devez rester hors de la zone.
  9. Soyez préparé à recevoir une clairance de transit qui n'est pas conforme à celle demandée initialement
  10. Utiliser votre transpondeur
Ċ
AC Redonnais,
1 nov. 2017 à 23:12